Page d'accueil de ARC
Accueil > Programme > Finances et personnel

Finances et personnel

Etat des lieux

L'hémorragie budgétaire stoppée.

  1. Les objectifs budgétaires, financiers et de gestion on été atteints et même dépassés :
    • Les résultats budgétaires cumulés accusaient en 2007 un déficit de 1.266.218 euros. En 2012, nous enregistrons un boni de 3.543.867 euros!
    • La dette était de 22.360.018 euros en 2007, elle est de 18.045.320 euros en 2012!
  2. Tous nos crédits bénéficient d'un taux négocié pied à pied et sécurisé par une structure construite sur mesure.
  3. Ces bons résultats ne nous ont pas empêché de maintenir le niveau des investissements (+/- 3 millions d'euros/an) et de rencontrer les besoins sociaux en nette augmentation (+500.000 euros en 5 ans).
  4. Des efforts conséquents ont été opérés dans les frais de fonctionnement de l'administration et de la charge de la dette qui ont diminué de 5%.
  5. Bien entendu, les habitant(e)s de Chaumont-Gistoux ont participé activement à cet effort puisque les impôts ont été augmentés en début de législature pour faire face aux charges financières croissantes sur lesquelles nous n'avons aucune prise et qui alourdissent "la note" chaque année: Zone de police, service incendie, prix de l'énergie, dotation au CPAS, personnel...
    Il faut cependant, une fois pour toute, tordre le cou au canard qui voudrait que Chaumont-Gistoux soit une des communes les plus taxées de Wallonie :
    • 155 communes wallonnes sur 262 ont un taux d'impôt des personnes physiques égal ou supérieur au nôtre
    • 226 communes wallonnes sur 262 ont un taux de précompte immobilier supérieur au nôtre
  6. Les investissements en matériel, logiciels, personnel, formations ont été importants dans les matières financières, d’analyse de coûts, de comptabilité, de population, de gestion du personnel, d’organisation des marchés, de gestion des cimetières, d’urbanisme… Ces investissements ont contribué à la diminution des coûts de fonctionnement et à l’amélioration des services à la population.

Propositions 2012

Une administration efficace et efficiente, une gestion transparente et prévisionnelle

  1. Approche stratégique des finances : adhérer à la démarche de plan stratégique proposé par la RW
    • Avoir une vision de la commune à 20 ans, concrétisée en plans à 3 ans (évolution budgétaire et investissements)
    • Envisager, pour chaque projet nouveau, les conséquences financières à moyen et long terme
    • Analyser les besoins et les intégrer dans les prévisions à moyen terme (ex: entretien des véhicules, bâtiments...)
    • Vigilance et Gestion par rapport aux charges futures
  2. Poursuivre la politique de gestion financière responsable
    • L’équilibre budgétaire est la règle d’or. Nous l’envisageons sur la mandature.
    • Défendre les intérêts communaux lors de tout transfert de compétences.
    • Poursuivre et renforcer le suivi financier :
      • Contrôle des dépenses (poursuite de la mise en place du contrôle à distance des bâtiments, réduction des impressions papier, révision et suivi des contrats et engagements financiers, organisation de marchés groupés et de marchés annuels de fournitures), de l’analyse et de la justification réelle de toutes les dépenses.
      • Réduction de la charge de la dette tout en maintenant le niveau d’investissement par:
        • La gestion de l’organisation, de la sécurisation et des conditions de cette dette.
        • La rentabilisation de la trésorerie
        • La planification des investissements
    • Suivi des rentrées financières et recherche de subsides à tous les niveaux de pouvoir.
  3. Prendre en compte la politique sociale spécifique à Chaumont-Gistoux :
    • Commune où la répartition de la richesse est inégale
    • Commune aux besoins en constante mutation
  4. Renforcer encore la qualité du service rendu à la population en poursuivant l’amélioration de l’efficience et de la productivité de l’administration, maitriser au mieux les dépenses de personnel
    • Mise en place des outils informatiques encore nécessaires aux traitements des dossiers, à la communication interne et vis-à-vis du citoyen
    • Poursuivre la spécialisation du personnel communal tout en encourageant la polyvalence par des recrutements efficaces, la formation et l’orientation de chacun et une répartition optimale des tâches.
    • Poursuivre la valorisation du personnel.
    • L’amélioration des conditions de travail du personnel et de l'ergonomie du travail et ce dans le cadre du réaménagement de la maison communale
    • La poursuite d’une meilleure coordination entre les services communaux

Lisez la mise au point de l'Echevin des Finances, Pierre Landrain, sur les finances à Chaumont-Gistoux