Page d'accueil de ARC
Accueil > Programme > Travaux, équipements collectifs, sécurité et énergie

Travaux, équipements collectifs, sécurité et énergie

Etat des lieux

Travaux et équipements collectifs

Au cours de ces six dernières années, ARC :

  • a respecté son engagement à gérer objectivement le budget annuel entre de nouveaux chantiers, la réfection des voiries et les interventions d’urgence ;
  • a réalisé annuellement de grands chantiers d’extension d’égouttage ( rue des Moutons, rue du centre, rue des Bruyères, Pont des Brebis, Peumont, rue Saucis) soit subsidié soit sur fonds propres ;
  • a augmenté ses capacité de stockage de sel et optimisé sa capacité d’intervention en cas de longues intempéries ;
  • est intervenu dans de nombreux aménagements de sécurité de voirie ( Bd du Centenaire, rue de Chastre/rue Almez, Bonly, rue de Louvrange, rue du Brocsous,…) ;
  • a régulièrement nettoyé, curé, réparé les berges de nos étangs et cours d’eau , en particulier suite aux innondations de 2006 ;
  • a pris soin de veiller rigoureusement à l’entretien ou à la création des bassins d’orage ;

Le bilan des travaux effectués au cours de la mandature est optimal :

  • extension des écoles de Bonlez et de Chaumont ;
  • construction de préaux dans quatre écoles ;
  • réalisation de travaux d’économie d’énergie dans toutes les écoles ;
  • rénovation des gradins à l’école de Corroy ;
  • insonorisation programmée sur trois ans des réfectoires des écoles et de la salle Perez ;
  • constitution du dossier (auteur de projet ; élaboration du cahier des charges du projet définitif ; permis divers…) pour la rénovation de l’école de Corroy ;
  • remise en état de l’intérieur de la salle de l’Amitié ;
  • étude d'aménagement de la Maison Communale ;
  • nouvelle occupation intérieure de la Maison de l’Environnement ;
  • renouvellement de la chaudière, du revêtement de sol, de l’isolation du centre sportif et rénovation de son éclairage programmée ;
  • En matière de cultes et cimetières :
    • concertation régulière avec les fabriques d’églises ;
    • entretien et réparations de nos huit cimetières ;
    • extension du cimetière de Dion et l’amenagement de son accès ;
    • établissement de zones de columbarium ;

Energie

ARC s’était engagé à un audit thermique et à contrôler la consommation d’énergie des bâtiments communaux. Le travail réalisé dépasse largement les engagements de 2006 :

  • instauration d’une politique d’économie d’énergie dans nos bâtiments communaux basé sur trois audits majeurs, partiellement subsidiés : un audit énergétique global, un audit du Centre sportif André Docquier et un audit technique approfondi des chaufferies de 12 bâtiments communaux ;
  • isolation des plus gros bâtiments, paramétrage optimal des courbes de chauffe et des régulateurs, installation (avec subsides de la Région Wallonne) de 240 vannes thermostatiques « lieu public » et de 8 thermostats d’ambiance ;
  • dissociation du chauffage de la salle de l’Amitié et de l’école de Dion et l’installation dans la salle de l’Amitié d’une petite chaudière murale à condensation ;
  • rénovation totale de la chaufferie et l’installation d’une régulation programmable au centre sportif ;
  • remplacement des châssis du vieux bâtiment de l’école de Chaumont et de l’école de Dion ;
  • alimentation en mazout rouge (moins cher) de certains engins du service technique, gros consommateur de carburant ;
  • lancement d’un marché, sous forme de tiers investisseur (aucun coût pour la commune), pour la fourniture, le placement et l’exploitation de panneaux photovoltaïques sur certains bâtiments communaux ;
  • renouvellement partiel de l’éclairage public : 206 luminaires ;

Police et sécurité

  • investissement dans des postes sécurisants (éclairage public, aménagements légers...) ;
  • renforcement de l’éclairage de sécurité sur les passages pour piétons ;
  • sensibilisation pour certaines professions à risque à être responsables de leur propre sécurité ;
  • élaboration d’un plan communal d’urgence avec les disciplines concernées : pompiers, police, protection civile, l’information, la santé publique et les CPAS ;

Agriculture

  • création d'une commission afin de soutenir les agriculteurs et encourager le respect de la tradition rurale ;
  • adhésion à l’asbl Greenotec , association qui a été créée à l’initiative d’agriculteurs wallons considérant que les Techniques de Conservation des Sols (TCS), reposant notamment sur le non-labour et les cultures intermédiaires, peuvent constituer une solution durable alliant simultanément respect de l’environnement et rentabilité économique. Selon l’asbl le rôle préventif des TCS dans la minimisation voire la suppression du ruissellement et de l’érosion hydrique des sols est aujourd’hui unanimement reconnu.

Propositions 2012

Travaux et équipements collectifs

  1. Poursuivre l'application du cadastre des voiries à réfectionner selon deux critères: la vétusté et la fréquentation ;
  2. Continuer l‘extension du réseau d’égouttage ;
  3. Coordonner et organiser les travaux de manière optimale via l’instauration d’une commission composée de tous les acteurs concernés et des autorités subsidiantes afin de prévoir les orientations à prendre et le budget à prévoir ;
  4. Gérer le budget annuel d'entretien des voiries, sur fonds propres en fonction des gros travaux, des chantiers moyens et des urgences ;
  5. Poursuivre la sélection rigoureuse des auteurs de projets via l'établissement d'un cahier des charges ;
  6. Veiller à la bonne information des riverains en matière de travaux ;
  7. Amener les pouvoirs subsidiants à respecter leurs engagements vis à vis de la résolution des problèmes d'innondation, en particulier la création de bassins d’orage ;
  8. Mettre aux normes et achever les travaux de l’école de Chaumont ;
  9. Terminer l'insonorisation des réfectoires des écoles ;
  10. Réaliser la rénovation de la nouvelle ecole de Corroy pour laquelle une promesse de principe de la Communauté française a été reçue. (2.107.000 euros subsidiés à 60%) ;
  11. Engager une réflexion multifactorielle sur la destination et l’utilisation des différents bâtiments communaux dans une perspective de meilleur service à la population et de rationalisation ;
  12. Réaliser l'insonorisation de la salle Perez ;
  13. Mettre en œuvre l'aménagement de la maison communale afin d'améliorer le service et l'accueil des citoyens et permettre au personnel communal de travailler dans de meilleures conditions ;
  14. Achever l’application de la dernière réglementation régionale en matière d'aménagement des cimetières, tels les espaces verts et les pelouses de dispersion.

Energie

  1. ARC souligne qu’aucun projet éolien ne pourra se concrétiser sur notre commune tant que celle-ci se situe dans la zone d'exclusion de la base militaire de Beauvechain ;
  2. ARC attend que la Région Wallonne fixe le cadre de référence afin d'objectiver les critères d'installation en minimisant les incidences paysagères et environnementales. ARC est également d’avis que la commune n’a pas vocation d’être exploitante d’éolienne et n’a pas à se substituer aux industriels et aux professionnels de ce secteur qui sont, en outre, les mieux armés pour assumer la remise en état des sites ainsi que le démantèlement et le recyclage des éoliennes qui ont une durée de vie de 25 ans ;
  3. Etablissement d'une comptabilité énergétique et d’un tableau de bord de gestion de l'énergie en collaboration avec l'IC Sedifin ;
  4. Sensibilisation accrue de la population et du personnel communal aux économies d'énergie, et particulièrement lors de toute nouvelle construction publique ou privée qui devra être peu énergivore ;
  5. Achèvement du remplacement d'une partie de l'éclairage public par des lampes de faible consommation. Réalisation des 2è et 3è tranches (360 armatures restent à remplacer sur 687 au total). Une économie de 30 à 40 % d'énergie est réalisée pour un coût de 90.000€ subsidiables à 90%.

Police et sécurité

  1. Interpeller les autorités compétentes sur le problème de sous-financement de notre zone de police ;
  2. La zone de police souffre d’un manque de moyens par rapport au territoire à couvrir et au nombre d’habitants. Le Fédéral n’a pas respecté ses engagements. Chaque année la zone reçoit moins de moyens de fonctionnement, la commune est donc toujours plus sollicitée financièrement;
  3. Sensibiliser les citoyens et, en particulier les commerçants, à mieux se sécuriser et à investir dans les technologies de prévention ;
  4. Finaliser le plan communal d'urgence ;
  5. Optimaliser la sécurité sur les routes en étudiant l'achat et la gestion de radars communaux répressifs pour limiter les excès de vitesse.

Agriculture

  1. Favoriser toute initiative ou tout projet du secteur agricole, conciliant respect de l'environnement et rentabilité économique ;
  2. Promouvoir l'agriculture locale et les circuits courts;
  3. Favoriser la tradition rurale ou semi-rurale et permettre à l'agriculture de se développer ;
  4. Poursuivre la collaboration avec l’asbl Greenotec qui oeuvre pour la promotion de techniques de conservation des sols pour lutter contre les coulées de terres ou de boues dues aux fortes précipitations ;
  5. Mettre progressivement en œuvre la dernière phase de remembrement pour l'écoulement optimal des eaux.